Maison de l'Emploi du Blaisois Maison de l'Emploi du Blaisois

L'automobile

 

Le Futur de l'automobile dans le Loir-et-Cher

La Maison de l’Emploi du Blaisois est partie du travail de veille économique de Centre Eco sur l’évolution des technologies pour envisager les accompagnements nécessaires en matière de RH au niveau local.


La Maison de l’Emploi du Blaisois a rassemblé 3 partenaires pour créer son programme expérimental et local.


Partir d’un constat qui implique courage et pédagogie face aux pertes d’emplois et aux faibles lisibilités des futurs marchés.


Accompagner les deux effets ciseaux. L’un à court terme traitant de la perte d’emplois et des besoins de remplacements des départs à la retraite. Le deuxième à plus long terme sur la transformation des emplois et des modes de traitement de la mobilité sur le territoire.


L’industrie et celle de l’industrie automobile notamment souffre d’une image négative en terme d’emploi et de valorisation des métiers.
Les plans sociaux engagés depuis le début de la crise ne sont pas pour attirer les vocations vers ce secteur.


Néanmoins cette filière vit une crise économique liée aux profondes mutations qui modifie les modes de production pour lesquels il sera crucial de recruter la main d’œuvre qualifiée nécessaire.


Il convient, dès aujourd’hui, de valoriser ce secteur industriel qui continuera à produire les voitures propres de demain et accompagner les changements qui s’imposent :

  • Technologiques (prises en compte des exigences environnementales),
  • Economiques (surcapacités, délocalisations, destruction du tissu industriel,..)
  • Humaines (transferts de compétences vers les nouveaux métiers émergents ou vers d’autres filières, perte d’attractivité et d’image de la filière,..)

 

Le secteur automobile compte près de 3 000 emplois sur le bassin blaisois répartis dans moins d’une dizaine d’entreprises de sous-traitant de premier à troisième rang.


La Maison de l’Emploi du Blaisois en partenariat avec Pôle automobile Région Centre et l’UIMM du Loir et Cher souhaitent revaloriser l’image de la filière automobile au travers de trois métiers porteurs :

  • L’usinage
  • L’outillage
  • La conduite de ligne automatisée

 

Ces trois métiers essentiels à la production industrielle seront incontournables dans les entreprises de la métallurgie, des recrutements seront inévitables compte-tenu de la pyramide des âges.

  • A ce jour 55 usineurs et outilleurs sont recherchés (janvier 2010).



                      




PROGRAMME 2011

Consultez ici

Article de Presse