Maison de l'Emploi du Blaisois Maison de l'Emploi du Blaisois

TransVaLoire "Les métiers saisonniers réunis"

Une plateforme informative

Site internet : www.transvaloire.com

 

Trans Valoire élargit les opportunités d'emploi pour les travailleurs saisonniers

A Blois, Trans VaLoire permet aux saisonniers d'accéder à des offres d'emplois pour lesquels ils sont qualifiés, et les met en relation avec des employeurs en Val de Loire et en Savoie.Objectif:leur permettre d'enchaîner les contrats.

Florian: de saison en saison, du Val de Loire à la Savoie

"Je ne connais pas la montagne en hiver, ce sera une première pour moi!"

Florian, 21 ans vient de signer un CDD de quatre mois avec un employeur de Val Thorens, en Savoie.Jusqu'en avril prochain, il travaillera comme réceptionniste de nuit dans un hôtel de cette station de sports d'hiver réputée.Ce jeune homme originaire de Chartres et diplômé d'un Bachelor 'marketing du tourisme de loisirs' a décidé de devenir travailleur saisonnier en hôtellerie-restauration."J'ai découvert ce secteur grâce à un stage de six mois dans un hôtel à Blois: un vrai déclic, témoigne Florian. J'ai envie de faire les saisons pour acquérir le maximum d'expérienceset voir du pays."Entre la fin de cette expérience et le début de son premier contrat de saisonnier en Savoie, à peine deux mois se sont écoulés."J'ai très rapidement été mis en relation avec mes futurs recruteurs."

"Déprécariser les travailleurs saisonnier"

Son embauche si rapide, Florian la doit au partenariat noué entre deuc structures spécialisées dans l'emploi saisonnier: la Maison des Saisonniers de Saint-Martin-de-Belleville en Savoie et Tran VaLoire à Blois. Créée en Octobre 2012 à l'initiative de la Maison de l'Emploi du Blaisois, la communauté de communes du Grand Chambord et la DIR0ECCTE Centre, Trans VaLoire se veut un outil à destination des recruteurs et des saisonniers" assure Kenza BELLIARD, chef de projet de Trans VaLoire. Le principe est double: regrouper et diffuser les offres d'emploi dans les secteurs de l'hôtellerie-restauration et de l'agriculture grâce au concours de Pôle emploi (via une plateforme;et offrir aux travailleurs saisonniers la possibilité d'enchainer des contrats entre le Val de Loire et la Savoie en les rapprochant de potentiels employeurs."Le dispositif permet également d'informer les personnes sur les possibilités d'hébergement sur place, car pour partir serein, il faut avoir trouvé un toit!"

Recenser les besoins et adresser des canditats aux recruteurs

Serveur, maître d'hôtel, chef de rang, chef de cuisine, réceptionniste, gouvernante...:Trans VaLoire propose des offres d'emplois dans tous les métiers de l'hôtellerie-restauration.Sa force: recenser les besoins des employeurs à la source, dans le Blaisois mais aussi en terres savoyardes."Depuis notre premier voyage à Saint Martin de Belleville en avril 2013, nous avons un lien permanent avec les établissement savoyards à le recherche du personnel, explique Kenza Belliard.Nous savons immédiatement quels sont leurs besoins et pouvons ensuite proposer leurs offres aux saisonniers qualifiés de notre connaissance." Afin de rapprocher encore recruteurs"montagnards" et travailleurs blaisois, trois jobs dating ont été organisés par Trans VaLoire. C'est par ce biais que Florian a décroché son emploi à la montagne:"j'ai passé un premier entretien avec la direction de l'établissement qui m'a proposé un CDD et le responsable de la Maison des Saisonniers de Saint Martin de Belleville, se souvient le garçon.Je n'ai eu que dix minutes pour les convaincre que j'étais un candidat qualifié, motivé et sérieux!" Un premier contact positif puisque deux jours plus tard, le téléphone sonne: "C'était la directrice de jeune homme, qui maîtrise parfaitement plusieurs langues étrangères, se distingue et le voilàembauché.

Une boucle d'emplois saisonniers

Pour Trans VaLoire, le "contrat" est rempli mais ne doit pas s'arrêter là:"Notre ambition est d'aller plus loin, précise Kenza BELLIARD.Nous souhaitons mettre en place une véritable boucle d'emplois en permettant à ces saisonniers de travailler toute l'année en effectuant plusieurs missions entre Savoie et Val de Loire. "Un principe que Trans VaLoire applique déjà localement avec l'autre secteur d'activités pourvoyeurs d'emplois dans le Blaisois : l'agriculture. Ainsi, depuis fin 2013, une quarantaine de personnes enchaînent régulièrement les CDD avec une vingtaine d'exploitations du territoire.

Source:GIP Alpha Centre 

Une charte de collaboration

Téléchargez la charte signée au format PDF

 

Restitution de l'étude de l'Observatoire

Le 17 juin dernier, à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Loir et Cher, la Maison de l'Emploi du Blaisois, l'Oservatoire  41, Pôle Emploi et la Communauté de communes du Grand Chambord restituaient l'étude commandée à l'Observatoire 41 auprès des partenaires et chefs d'entreprises mobilisés à cet effet.

Téléchargez l'étude au format PDF